Payer une assurance auto à moindre coût est toujours favorable. Je vous livre quelques astuces afin d’y parvenir.

Les premiers conseils à mettre en place

En premier lieu, il convient d’évaluer les risques afin de définir les garanties et les clauses nécessaires. Il faut limiter les garanties aux risques réels qui peuvent réellement survenir.

Selon l’âge et la valeur actuelle de l’auto, il est possible de revoir la garantie dommage tous accidents. Par ailleurs, les garanties vol, incendie et bris de glace sont souvent soumis à des franchises.

A propos du conducteur

Il faut vérifier le mode de conduite. Si le kilométrage annuel est plutôt faible, de l’ordre de 7 000 à 8 000 km, il faut opter pour l’assurance au kilomètre.

Si le véhicule n’est pas utilisé pour aller au bureau, il faut remplacer la clause trajet travail par la clause promenade. Si un seul conducteur pilote le véhicule, il faut inclure la clause de conduite exclusive.

Le regroupement des contrats

En effet, le regroupement des contrats auprès d’un assureur unique permet d’obtenir la baisse de la prime d’assurance auto. Il est possible de souscrire chez un même assureur l’assurance auto et l’assurance habitation, voire l’assurance vie.

La fidélité auprès d’une compagnie permet l’obtention de remise sur les primes de l’ordre de 25 à 30 %.

La réduction des risques à considérer

Faire l’acquisition d’un modèle basique contre une sportive entraîne une baisse de tarif, avec un risque amoindri. Vivre en campagne permet de profiter d’une prime moins élevée.

Par ailleurs, il faut miser sur les protections antivol. Cela porte essentiellement sur l’alarme sonore, la coupe circuit, le bras antivol.

De plus, le stationnement du véhicule dans un garage peut faire revoir la prime à la baisse.

Les moyens de paiement et d’évaluation à privilégier

La cotisation annuelle est à prioriser par rapport au règlement fractionné par mois, par trimestre ou semestre. De plus, le prélèvement bancaire automatique est un atout comparativement au chèque qui engendre des frais de gestion.

Internet favorise les comparatifs en termes de tarifs d’assurance. Il ne faut pas hésiter à les consulter afin de faire jouer la concurrence et de choisir la compagnie le plus convenable.

Les autres options à adopter

Il est possible de demander l’augmentation de la franchise pour voir sa prime d’assurance diminuer. Pour rappel, la franchise est le part que l’assureur ne prend pas en charge.

Enfin, un dossier de conduite sans reproche permet de profiter de rabais non négligeables sur une prime d’assurance auto.

Crédit Photo : caroom.fr & lemanueldesassurances.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *