Basé sur la Renault Kangoo, la Mercedes Citan parvient à se démarquer. Je vous livre les méthodes employées par la marque.

La partie avant

Le design est particulièrement inspiré. Cela se traduit par le capot plongeant, les optiques au style étiré de la Classe B.

Il faut ajouter la calandre version Mercedes. Le tout gagne en finesse et ne rappelle en rien la Kangoo de Renault.

Toutefois, la fourgonnette est à nouveau représentée au niveau des blocs optiques arrière.

La planche de bord

Elle est conçue avec les codes caractéristiques de Mercedes. Cela porte sur la commande de phares grâce à une molette à gauche.

Par ailleurs, il faut citer également le Comodo de commandes des clignotants et des essuie-glaces. Quant au volant multifonction, il est de série.

En matière de conduite, le capot plongeon modifie la perception de la route. En effet, la visibilité est meilleure comparée à la Kangoo.

Les autres détails à retenir

Par contre, les sièges sont également différenciés. Conçus avec de la mousse de haute densité, ils sont ultra-fermes de genre confort à l’allemande.

Les amortisseurs sont fermes ainsi que le comportement routier avec la présence d’une barre antiroulis solide.

Les points à citer

Le catalogue ne dispose que d’une version unique pour l’heure. La Mercedes Citan Long mesure 4,50 mètres de long pour 1,82 mètre de haut.

Le volume utile fait 2,9 m3. La charge utile avoisine les 700 kg.

La longueur au plancher totalise 1,81 mètre. Elle peut aller jusqu’à 3,03 mètres avec la cloison pivotante.

Par ailleurs, la porte latérale coulissante à droite est proposée en série. Les deux portes arrière battantes sont asymétriques.

La plupart de ces points rejoignent ceux de la Renault Kangoo.

Quelques données techniques

Présente sur le marché depuis septembre 2021, la Mercedes Citan est dotée de 2 places. En outre, la boîte de vitesse mécanique est pourvue de 6 rapports.

La Citan fonctionne avec du diesel à titre de carburant. Pour sa part, le taux d’émission de CO² est de 136 gKm.

Les réserves sur la Mercedes Citan

Mercedes a réussi à mettre ses propres signes de différenciation pour éviter l’aspect Kangoo rebadgé. Les apparences internes et externes sont réussies sur ces points.

Toutefois, les commandes de la planche de bord se révèlent peu maniables. Malgré des commandes complètes et fonctionnelles, Mercedes doit revoir le système de maîtrise de ces dernières.

Elles constituent l’unique faiblesse de ce modèle de van. Retrouvez d’autres thèmes ici.

Crédit Photo : caradisiac.com & motors-addict.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.