Le millésime 2020 ou MY20 d’Alfa Romeo propose une mise à jour plutôt qu’un restylage. Je vous propose de découvrir la berline Giulia et le SUV Stelvio.

La présentation des dérivés de ses modèles

Lors d’une conférence virtuelle, Alfa Romeo met en avant les Quadrifoglio Verde à travers les engins les plus puissants. Comme toutes les versions civiles, la Giulia et le Stelvio QV ont droit à une console centrale revue et corrigée.

L’élément peut recevoir un Smartphone avec recharge par induction et une interface multimédia similaire à un widget. De plus, l’écran multimédia autorise le contrôle des performances.

Cela porte sur la température des systèmes mécaniques, la répartition du couple, la pression turbo et la puissance utilisée en temps réel.

Les autres nouveautés chez Alfa Romeo

Sur ces 2 modèles, le volant et le levier de vitesse accueillent du cuir et les ceintures de sécurité sont en harmonie avec les coloris de la carrosserie. Par ailleurs, le revêtement en cuir micro-perforé est en option au  niveau des sièges sport dotés de réglages électriques.

La ligne d’échappement Akrapovic carbone /titane est disponible. Enfin, les feux arrière comprennent des LED surteintés et brunis avec une finition noire et brillante. De plus, la Quadrifoglio met en avant des jantes de 21 pouces sur le Stelvio.

Les particularités des 2 éléments d’Alfa Romeo

Les coloris de la carrosserie connaissent déjà le rouge Villa d’Este 6C et l’Ocre Junior 6T. Le vert Montréal    vient s’ajouter à la référence couleur.

Les modèles 2020 d’Alfa Roméo continuent de rouler avec le V6 2.9 biturbo de 510 ch pour la Giulia avec 100 km/h en 3,9 s. Pour sa part, le Stelvio est à 3,8 s.

Au niveau du volant, il a progressé pour inclure le concept de conduite autonome. La finition fait appel à des matériaux et des détails soignés.

Le cuir est perforé ou lisse avec des reflets brillants ou chromés. Le volant est ergonomique avec un merveilleux toucher.

Toutefois, les palettes sont fixes et trop grandes. La prise en main est compliquée notamment pour atteindre les commodos du volant.

Les dispositifs d’aide à la conduite

Cela porte sur la détection active des angles morts, l’aide au maintien de la trajectoire. Il faut aussi inclure la détection de la fatigue du conducteur, la reconnaissance des panneaux, le régulateur de vitesse intelligent.

La conduite autonome atteint le niveau 2 sur les deux modèles phares. Le développement a connu une collaboration avec Bosch.

Ainsi, le conducteur peut compter sur le véhicule pour le contrôle de l’accélérateur, des freins et de la direction, sous certaines conditions. Toutes ces aides sont désactivées, si le conducteur le souhaite.

Cinq finitions sont présentes pour la Giulia et le Stelvio MY20.

Crédit Photo : caradisiac.com & guideautoweb.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *