Il ne fait aucun doute qu’Elizabeth II, décédée plus tôt dans la journée, a bien servi son pays pendant un règne de près de 70 ans. La monarque de 96 ans est restée une force inébranlable et stable dans la vie britannique tout au long de sa carrière dans la fonction publique.

Alors que d’autres publications feront un bien meilleur travail en relatant ce service, saviez-vous que HRH était également mécanicien de camions pendant la guerre ?

La participation de la reine durant la guerre

Avec la bataille d’Angleterre et une campagne constante de bombardements allemands tout autour d’elle, et avec des compatriotes britanniques qui se sont tous mobilisés pour aider l’effort de guerre, la jeune princesse Elizabeth aspirait à faire sa part. Mais ses parents, le roi George VI et Elizabeth la reine mère, étaient très protecteurs envers leurs deux filles, Elizabeth et Margaret, et ont souligné qu’aucune femme membre de la famille royale n’avait jamais rejoint l’armée.

Voici une vidéo en anglais parlant de ces faits :

Il a fallu un an de débat avant que la famille ne cède et autorise leur fille aînée de 19 ans à se joindre. En février 1945, la future monarque a rejoint le service territorial auxiliaire des femmes et a été enregistrée en tant qu’intronisée n° 230873 sous le nom d’Elizabeth Windsor, selon biography.com. Les membres du service territorial auxiliaire servaient de tout, des artilleurs anti-aériens aux chauffeurs en passant par les mécaniciens.

Un domaine qui la passionne

Elle a choisi la mécanique. Au cours d’une formation de six semaines, elle a passé un examen de conduite militaire, appris à lire des cartes et travaillé à réparer des moteurs, selon un article du magazine Time. L’Associated Press à l’époque l’a nommée « Princess Auto Mechanic ». 

Les véhicules sur lesquels elle a travaillé et ce qu’elle a fait dessus ont peut-être été perdus dans l’histoire, mais la reine a bien servi son pays et est restée une conductrice active pendant presque toute sa vie, apprenant à ses enfants et petits-enfants à conduire.

La F1 rend hommage à sa Majesté

La Formule 1 devrait observer une minute de silence lors du Grand Prix d’Italie de F1 de ce week-end après l’annonce du décès de la reine d’Angleterre. Sa Majesté, le plus long monarque régnant de l’histoire du Royaume-Uni, est morte à l’âge de 96 ans, en Écosse. La reine Elizabeth II, dont le règne a commencé en 1952, a été remplacée par son fils, Sa Majesté, Le roi Charles III.

C’était une figure inspirante qui a consacré sa vie au service public avec intégrité et leadership discret pendant 70 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.