Renault veut rééditer le succès de la Fiat 500 avec la Renault 5. Je vous propose un tour d’horizon des néo-retro face à cette nouvelle initiative.

Les nouvelles aspirations de Renault

Le patron de Renault, Luca de Meo, ambitionne de frapper un coup fort avec la nouvelle R5. Vingt trois ans après la Volkswagen  Beetle, et vingt ans après la nouvelle Mini, Fiat remet en route le Fiat 500 quinze ans plus tard.

Renault décide à son tour de mettre sur le marché la star des années 70 avec une Renault 5 néo-rétro.

Un enjeu important pour Renault

Renault mise sur ce concept pour mettre en place sa fameuse Rénovation, la phase numéro deux de la Renaulution. Par ailleurs, la néo-R5 doit incarner la seconde offensive électrique.

Ainsi, le côté électrique veut sortir de la niche déjà fournie par la Zoé Watture, un succès d’estime. En effet, 150 000 exemplaires sont vendus en Europe en une décennie.

L’inspiration de la Fiat 500

Sûr de lui, Luca de Meo espère une réussite similaire à celle de la Fiat 500. Fiat a vendu, au même tarif qu’une familiale compacte, un véhicule reposant sur la production de la Fiat Panda.

En effet, la Fiat 500 a repris les mêmes éléments pour la plateforme et la mécanique. La Cinquecento a sauvé la maison italienne.

La Fiat 500 a engrangé des millions de ventes, a empêché la marque de déposer le bilan et à être racheté pour le Groupe Général Motors.

Les recettes du succès de la Fiat 500

La Fiat 500 rappelle la belle période de la Dolce Vita. C’est l’ère incroyable des jours heureux, de l’insouciance. La Fiat 500 évoque une silhouette et une personnalité incomparables.

Elle bénéficie d’une popularité similaire à une voiture de collection, à l’instar de la mythique 2 CV ou de la fameuse 4L.

Un charisme plus mitigé pour la Renault 5

La Renault 5 remet les années 70 sur le devant de la scène. Cela porte davantage sur les problèmes de crise économique, le chômage de masse, les premiers soucis environnementaux.

De plus, la R5 tendait à rouiller facilement et elle a coûté cher à fabriquer.

Le choix plus judicieux de la 4 L

La 4L électrique s’annonce plus évident. Ce retour est envisagé pour 2023. Les générations actuelles repèrent en un coup d’œil la 4L sur une photo et méconnaissent la R5.

La 4L a conquis de nombreux adeptes en raison de son côté increvable avec la traversée du désert marocain du 4L Trophy et les neiges madrilènes.

Retrouvez d’autres actus ici.  

Crédit Photo : 01net.com & linternaute.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.