Cdiscount, filiale e-commerce du groupe Casino, présidé par Jean-Charles Naouri, se lance dans la vente de voitures d’occasion. Depuis début janvier, le site Internet de Cdiscount propose sur sa marketplace près de 600 véhicules de seconde main en partenariat avec le site de location Arval.

Cdiscount s’associe à Arval, leader sur le marché de la location longue durée (LLD) et filiale de BNP Paribas, pour vendre des voitures d’occasion pour particuliers.

Dans un espace dédié sur son site, le leader français du e-commerce propose entre 500 et 600 voitures de seconde main, immatriculées après 2015 et qui étaient en location avec option d’achat (LOA) ou leasing. 

« Cette alliance permet à Arval de développer un nouveau canal de vente [grâce aux 22 millions de visiteurs uniques du partenaire] et à Cdiscount d’élargir son offre sur le secteur de l’automobile », ont indiqué les deux groupes dans un communiqué commun publié le mercredi 6 janvier. 

Le e-commerçant français avait déjà investi le secteur de l’automobile avec l’acquisition du site 1001pneus en 2018. Il propose aussi à la vente une gamme de produits et d’accessoires auto sur son site Internet.

Une livraison à domicile ou dans les showrooms 

Dans leur communiqué commun publié début janvier, Arval et Cdiscount ont précisé que leurs véhicules d’occasion, qui comptent en moyenne 100 000 kilomètres, bénéficient d’un carnet d’entretien permettant de connaître l’historique complet, d’une garantie de 6 mois et font l’objet d’un contrôle détaillé sur 140 points. 

Après l’acte d’achat sur Cdiscount, les clients peuvent se faire livrer leur véhicule à domicile ou choisir de le récupérer dans les showrooms d’Arval à Paris et Rennes. En cas d’insatisfaction, ils ont la possibilité de demander un remboursement dans les 20 jours qui suivent la livraison.

Le partenariat entre Cdiscount, une filiale du groupe Casino présidé par Jean-Charles Naouri, et Arval s’inscrit dans la droite ligne de la conversion du marché de l’automobile à la vente en ligne.

Les deux entreprises surfent sur la prise de conscience pour une consommation plus responsable, qui s’affirme de plus en plus chez les Français. Ceux-ci sont ainsi attirés par les véhicules de seconde main afin de réduire leurs dépenses en équipement mais aussi leur empreinte carbone. En 2019, ils ont acheté deux fois plus de voitures d’occasion que de neuves.

Cdiscount résolument engagé dans l’occasion 

Notons que Cdiscount n’est pas à son premier essai avec la seconde vie. En décembre dernier, la filiale du groupe Casino avait déjà lancé Cdiscount Occasion, développée en partenariat avec Place2Swap, afin de préempter le marché porteur de l’occasion.

À noter également que cet engagement accru de Cdiscount dans le marché de l’occasion, s’inscrit également dans la lignée du partenariat noué avec l’association Envie, pionnier français de l’insertion professionnelle et de l’économie circulaire, ou, plus récemment, avec le partenariat noué en novembre dernier avec la plateforme CompaRecycle, comparateur éco-responsable de reprise de produits high-tech. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.