Je vous propose l’essai de la routière version plus sportive de la Panamera. Il s’agit d’un restyling de la seconde génération.

Panamera 4 E-Hybrid Executive

Le premier restyling de la Panamera

La Panamera a vu le jour en 2009. C’est une berline propre au groupe allemand.

En 2016, la deuxième génération propose un style consensuel. Le restyling est de nouveau au goût du jour en 2021.

Les évolutions extérieures de la Panamera

Les rares transformations impliquent le bouclier avant via le pack Sport Design de série. Par ailleurs, la Turbo S profite d’un look inédit grâce à la double barre de LED.

Le nouveau bandeau à l’arrière propose un côté lumineux entre les deux feux. La planche de bord accueille un volant neuf.

Les transformations à l’intérieur

Quelques changements sont intervenus avec le nouveau volant issu de la 911. La planche de bord reste le même avec le mélange de tradition et de modernité.

Quant au compte-tours analogique, il est pourvu de 2 écrans de 7 pouces paramétrables. Ils font penser aux 5 compteurs classiques de Porsche.

L’affichage tête haute côtoie un écran multimédia de 12,3 pouces. Il faut retenir les boutons multiples de la console centrale.

Les matériaux sont d’une qualité remarquable.

L’habitabilité de la Panamera

Le coffre habituel est d’une contenance de 500 litres pour la version classique. Néanmoins, une perte de volume de coffre de 95 litres procure une capacité de 405 litres pour le modèle hybride.

Il faut tenir compte de la mallette de rangement des câbles. L’habitabilité est confortable pour les passagers arrière.

Le Panamera propose deux configurations, à travers la version 4 ou 5 places. Toutefois, le catalogue dispose d’une version rallongée de 15 cm avec l’Executive ainsi que la version break via Sport Turismo.

La Panamera et ses autres possibilités

Sous le capot, la Panamera Turbo S procure 620 c. pour 820 Nm de couple avec un V8 4.0 biturbo. La limousine Executive met en avant 3,1 sur le 0 à 100 km/h avec une vitesse de pointe à 315 km/h.

Quant à la version GTS, elle caracole à 480 ch.

La Panamera 4 S E – Hybrid et la Propulsion.

Cette version combine un V6 2.8 biturbo avec 440 ch. Elle est dotée d’un moteur électrique de 136 ch, avec une boîte double embrayage 8 rapports PDK.

Elle culmine à 560 ch pour 750 Nm de couple au cumul. En entrée de gamme, la Panamera Propulsion propose un V6 2.9 de 330 ch.

Toutefois, elle ne comprend pas d’assistance électrique. Néanmoins, le châssis bénéficie de retouches profitables.

Découvrez d’autres essais ici.  

Crédit Photo : 4legend.com & buvettepk.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.