Je vous propose de découvrir une invention française avec ProovStation. Ce portique permet de détecter les moindres défauts et rayures sur une voiture.

A propos du portique ProovStation

Cette innovation a fait l’objet d’une présentation au cours du CES 2020 de Las Vegas. La société est établie dans la région de Lyon.

Elle fabrique un portique qui permet d’analyser en quelques secondes une opération de l’ordre de 30 minutes en moyenne. Il s’agit de repérer les rayures et les accrocs divers présents sur un véhicule.

Le public cible concerne les concessionnaires, les loueurs et tout opérateur dans le secteur automobile.

Le mode opératoire de ProovStation

En fait, le portique fait appel à une chaîne d’algorithmes. Elle permet l’identification et le chiffrement des dégâts au millimètre près.

Par la suite, ProovStation dresse un rapport qui inclut des photos. Le rapport est horodaté géo-localisé et sécurisé grâce à la technologie blockchain.

Le stockage est effectué sur une plateforme SAS disponible à tout moment. Cela permet de disposer d’une facturation précise des réparations à destination du responsable des dégâts.

Plus de détails sur le dispositif

ProovStation comprend plusieurs capteurs. L’arche permet de disposer d’une cartographie détaillée de l’état extérieur d’un véhicule neuf ou d’un utilitaire.

Il faut faire passer la voiture sous le portique et attendre la délivrance du rapport procuré par l’intelligence artificielle et la 3D sous le développement de la jeune pousse. Hormis les concessionnaires et les loueurs, le portique sera très utile pour les distributeurs qui reprennent les véhicules en LOA ou en LLD.

Le portique est disponible en location pour un tarif de 4 000 euros mensuel. La rentabilité promet d’être rapide car les groupes font pouvoir facturer en nombre des travaux de carrosserie.

Ces derniers sont particulièrement coûteux lors du retour d’un véhicule en location.

Donner un coup de neuf à l’inspection automobile

Fondée trois ans auparavant, la start-up est une innovation de la 4ème génération du groupe Bernard. A la base, la jeune pousse a initié WeProov, un logiciel d’automatisation des actes d’inspection et de gestion des sinistres.

Dès lors, la mise au point d’un équipement s’est imposée. ProovStation ambitionne d’installer 100 stations en 2020 à l’intention d’acteurs européens et mondiaux.

La firme vise surtout les logisticiens, les constructeurs et les aéroports. Le modèle économique table sur le learning sous 48 mois de location.

Un logiciel associé va favoriser l’exploitation du concept.  Retrouvez d’autres actus ici.

Crédit Photo : neozone.org & businesswire.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *