Vendre sa voiture d’occasion à un vendeur privé présente de nombreux avantages. Vous obtiendrez des offres beaucoup plus rapidement et vous pourriez vendre votre véhicule au meilleur prix.

Et afin de garantir de votre honnêteté, il est essentiel de présenter aux futurs acheteurs les bons documents. Vous aurez en outre besoin d’un non gage de véhicule afin de certifier que la voiture n’est liée à aucun gage ni procédure.

Heureusement, les démarches ont été simplifiées grâce à Internet. Aujourd’hui, il est possible d’obtenir ces documents en ligne. Dans tous les cas, si vous souhaitez vendre un véhicule d’occasion en toute quiétude, il est important de considérer ces différents points.

Vérifier l’identité de l’acheteur

C’est évident. Vous n’allez pas faire affaire avec une personne anonyme qui vous propose d’acheter votre véhicule d’occasion sans la voir. Tout acheteur légitime voudra vérifier votre véhicule et s’assurer que tout est en état de marche avant d’acheter. De plus, il aura besoin de vérifier divers documents comme la carte grise.

Un bon moyen de vérifier l’identité de votre acheteur est de demander son permis de conduire ou sa carte d’identité. Une fois que vous aurez la garantie qu’il s’agit bien de la personne, vous pourriez l’autoriser de faire un essai.

Si vous vendez votre véhicule en ligne, la tâche est d’autant plus complexe. En effet, de nombreux escrocs se cachent derrière de faux comptes qui ne fournissent aucune information sur leur localisation. La moindre des choses, c’est qu’il vous donne son numéro de téléphone et de définir un moment pour discuter.

L’accompagner lors de l’essai

Vous craignez que le futur acheteur fasse un essai routier et ne reviennent jamais ? Même s’il s’agit d’un scénario hautement improbable, surtout après vous avoir donné toutes leurs informations personnelles, il n’est jamais inutile de prendre des précautions supplémentaires.

Cela vous donne également la possibilité de vendre à votre acheteur les caractéristiques de votre véhicule pendant qu’il conduit. Par exemple, il a peut-être un excellent système audio ou d’autres fonctionnalités intéressantes.

Conseils de sécurité supplémentaires

Si vous faites l’essai seul avec l’acheteur potentiel, il est aussi judicieux d’informer un ami de l’itinéraire que vous prévoyez de prendre et de la durée approximative de votre absence.

En fait, la situation idéale serait d’avoir un ami physiquement présent à chaque étape du processus d’achat. Il ne faut pas oublier que la sécurité passe par les nombres.

La transaction doit se faire physiquement

Lors de la vente, vous devez vous assurer que l’acheteur est présent. La meilleure option serait même de vous rendre auprès de la banque de l’acheteur pour prendre l’argent.

La majorité des escroqueries se produisent par le biais de faux chèques de banque et personnels. Si un acheteur propose de vous faire un chèque, il ne faut pas hésiter à vérifier auprès de sa banque qu’il dispose des fonds disponibles sur son compte.

Il ne faut jamais signer le contrat de vente et de fournir le certificat d’immatriculation avant d’avoir l’argent en main. Lorsque vous vendez votre voiture, vous devez toujours remplir un acte de vente. Le but de celui-ci est de certifier le transfert de la carte grise de l’ancien propriétaire au nouveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *