L’univers de l’automobile ne cesse de nous surprendre. D’ailleurs, il y a des voitures spéciales, différentes et intemporelles. Ils traversent les siècles. Ils ont été le rêve des amateurs de course d’âges différents.

A chaque décennie, on a vu la sortie de nombreuses voitures sportives. D’ailleurs, ces véhicules ont marqué l’histoire de l’industrie automobile. Voici ses bolides à l’ADN de course.

Alpine A110 entre les années 60 et 70

La marque Alpine remonte à plusieurs décennies. Les victoires du rallye de Monte-Carlo, du Mans et du championnat du monde des rallyes de la marque dans les années 1960 et 1970 sont restées graver dans la mémoire des fans. Ce véhicule a été construit de 1962 à 1977 à Dieppe. Cette voiture présentait une puissance de 125 chevaux et a été fabriqué à partir des conceptions de Renault.

Sa carrosserie était particulièrement légère, avec un poids de seulement 600 kg. A l’époque, elle pouvait déjà atteindre une vitesse de 0 à 100 km/h en seulement 7 s. L’héritage de la firme est resté intacte, car elle s’est démarquée des autres en tant que constructeur automobile authentique. Son fondateur, Jean Rédélé, est né dans une famille adepte de sport automobile. Equipée du même moteur que la Renault Dauphine, l’A108 s’est rapidement transformée en A110, qui a largement utilisé les pièces Renault  et une arrière retravaillée. Ce fut un succès instantané, à la fois comme voiture de route et voiture de course.

La Renault 5 Turbo des années 1980

Une icône de hayon chaud avec un pedigree de rallye des ligues majeures, la Renault 5 Turbo a résisté à l’épreuve du temps. Les voitures WRC d’aujourd’hui sont profondément impressionnantes et les pilotes aussi compétents que jamais, mais vous cherchez en vain un véritable équivalent sur la route pour l’une des meilleurs voitures de la série.

Transformer une supermini à traction avant en une voiture de sport à moteur centra et à propulsion arrière ne peut pas être une tâche facile, et la société française l’a remarquablement fait deux fois, d’abord avec la 5 Turbo en 1980, puis au début des années 2000 avec le Clio V6. Ce véhicule peut passer de 0 à 100 km/h en 6,6 s.

La BMW M3 des années 1990

La marque allemande a été très présente sur le marché des voitures sportives. Mais peu de BMW ont attiré le même intérêt généralisé des amateurs que la Série 3 de la génération E30. Construite entre 1982 et 1994, cette icône de la marque était le point d’entrée de milliers de personnes dans le monde des voitures sportives.

Avec un moteur de 195 chevaux, et un poids de 1 260 kg, cette voiture peut aller de 0 à 100 km/h en 6,9 s. C’est une prouesse impressionnante à l’époque et c’est ce qui a d’ailleurs séduits les amateurs de voiture de sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *