Alors que la première série de Rimac Neveras de qualité production sort de la chaîne de production à Zagreb, en Croatie, le PDG Mate Rimac veut que vous sachiez que cela n’a pas été sans difficulté. Après avoir traversé un processus de développement de cinq ans, la société a subi 45 tests de collision physiques, 18 prototypes et trois groupes motopropulseurs différents. Malgré cela, et avec la nouvelle capacité de produire 50 unités fabriquées à la main par an, le Rimac Nevera sera en production pendant trois ans.

C’est une bonne nouvelle pour les passionnés du monde entier, car la Nevera représente un tournant dans le monde des véhicules de performance. L’hypercar tout électrique à quatre moteurs de 120 kWh produit une puissance étonnante de 1914 ch et un couple de 1740 lb-pi, mais les avancées technologiques vont au-delà des chiffres.

Des composants conçus sur mesure

Presque tous les composants majeurs de la voiture ont été construits sur mesure : un système de batterie, un onduleur, une boîte de vitesses, un moteur électrique et des systèmes de contrôle entièrement de nouvelle génération ont été créés pour la Nevera. 

Voici une vidéo montrant les tests réalisés sur ce véhicule :

Cela se traduit par la dynamique de conduite unique de la monocoque en fibre de carbone, avec un moteur électrique à chaque roue travaillant avec les systèmes de contrôle programmés pour créer une vectorisation de couple en constante adaptation. Même avec un poids à vide de 2 150 kg, le Rimac s’est avéré être d’une netteté remarquable lors d’événements comme le Goodwood Festival of Speed.

Des tests concluants

Les tests de ces prototypes fonctionnels comprenaient la destruction de neuf unités de pré-production par le biais d’essais de collision multinationaux, d’essais à froid dans le cercle arctique et d’essais à chaud à 48 °C. Les tests de collision ayant donné des résultats satisfaisants, les clients ont versé des cautions pour la voiture en prétendant à l’accélération la plus rapide au monde. Pour le prix de 2,4 millions de dollars, il est peu probable que les clients se contentent de moins que des tests complets à tous les niveaux.

La première année d’unités de production est officiellement épuisée et la société serait sur la bonne voie pour la livraison cette année. Avec 36 couleurs de peinture prédéfinies différentes ou la possibilité d’aller sur mesure, Rimac offre à ses clients une sélection de livrées conçues en interne, trois niveaux de fibre de carbone exposée et une énorme sélection de points de contact intérieurs en cuir et en microsuède Alcantara avec aluminium brossé finitions. L’entreprise se consacre à la production de 150 véhicules uniques et l’étendue des options disponibles rend cet objectif possible bien qu’un peu laborieux pour les futurs clients.

La Nevera ne sera pas seule sur ce marché raréfié : la Pininfarina Battista de 1900 chevaux, une hypercar électrique italienne utilisant la même plate-forme et la même batterie de 120 kWh que la Rimac, est également sur la bonne voie pour commencer prochainement la production de sa série limitée de 150 unités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.