Pour éviter l’encrassement d’un moteur, il convient de nettoyer le filtre à particules de façon régulière. Je vous fournis les conseils à retenir sur ce dispositif.

A propos du filtre à particules

Depuis 2011, le FAP ou Filtre à Particules est mis en place au niveau de l’échappement des moteurs diesel et essence. Il est installé en sortie moteur sur la ligne d’échappement.

Il sert à la rétention des particules polluantes du gaz d’échappement. Cela permet de réduire l’évacuation de la pollution du moteur dans l’air.

Un FAP fréquemment entretenu permet de disposer d’un véhicule qui pollue moins pour atteindre 50 % de rejets de CO² en moins. Un moteur rempli de calamine entraîne une contre-visite au cours du contrôle technique.

Le mode opératoire du FAP

En filtrant les particules fines particulièrement polluantes, le FAP contribue à rendre l’atmosphère moins chargé. Toutefois, une couche de suie est souvent présente à l’intérieur du FAP.

La suie empêche l’air et les gaz d’échappement de traverser normalement le conduit. Ainsi, le filtre va procéder à une régénération et entrainer l’augmentation de la température des gaz d’échappement pour brûler la calamine.

Dès lors, du carburant supplémentaire fourni par le FAP favorise la combustion des couches de suie. Pour une régénération automatique, les gaz d’échappement doivent parvenir à 550°C minimum.

Lorsque le régime moteur est bas, le FAP a tendance à s’encrasser surtout si la conduite éco à 2 000 tr/mn est souvent utilisée.

Les signes d’un FAP encrassé

Un symbole disponible sur le tableau de bord signale un FAP encrassé. Cela peut aussi porter sur la perte de puissance.

Parfois, le moteur étouffé provoque un coup de frein brutal en cours de conduite. Il peut caler souvent et causer l’augmentation de la consommation de carburant.

Le FAP endommagé peut détruire le moteur.

Les solutions pour éviter l’encrassement du FAP

Pour régénérer le FAP, il faut augmenter le régime moteur en roulant au-delà de 3 000tr/mn pendant 30 à 60mn. Il convient de prendre la route en empruntant les nationales.

Il suffit de demeurer en 3ème afin que le régime moteur dépasse les 3 000tr/mn durant le laps de temps nécessaire. Sur l’autoroute, il faut juste rouler en 4ème sans faire d’excès de vitesse.

Le décalaminage

Une station de décalaminage pratique de l’injection d’hydrogène. Après combustion, l’hydrogène possède un pouvoir solvant qui ôte l’encrassage du FAP et procure au véhicule ses performances de base.

Il faut contrôler si le moteur essoufflé est victime d’une altération de durite de suralimentation du turbo.

Retrouvez d’autres conseils ici.   

Crédit Photo : carbon-cleaning.com & auto-innovations.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.