Pour faire face aux questions fréquentes sur l’état d’une batterie électrique, Renault apporte une option. Je vous livre plus de détails concernant cette opportunité.

Une vente simplifiée

En fait, cela concerne surtout le marché de l’occasion. Un essor de la vente de véhicules électriques est constaté début 2021.

Sa part de marché caracole à 6 %. Le marché de l’occasion est alimenté par l’arrivée des voitures en fin de contrat de location via le premier propriétaire.

En général, la marque effectue la reprise de l’ancien véhicule pour vendre un neuf. Toutefois, la vente entre particuliers engendre davantage de doutes.

Hormis l’état général de l’auto électrique, l’état de la batterie demeure un autre souci. Renault a décidé de lever les incertitudes avec le certificat de batterie.

En savoir plus sur le certificat de batterie de Renault

En fait, c’est une application qui permet l’édition d’un certificat sur la capacité énergétique restante d’une batterie. Les propriétaires de voitures électrifiées Renault et Dacia font appel à cette application.

Ainsi, l’acheteur et le vendeur sont gagnants. Du côté de l’acquéreur, il est confiant sur la capacité de la batterie du modèle choisi.

Quant au vendeur, il peut augmenter le prix de vente en soulignant la capacité restante de la batterie.

Les explications fournies par Renault

La marque au losange signale que les données destinées au certificat proviennent du BMS ou Battery Management System. Il s’agit de batteries calculées à l’extérieur de la voiture électrique en se basant sur les données de roulage et de charge.

Ce dispositif permet d’en savoir plus sur l’état réel de la batterie ou SOH State of Health. Il suffit d’effectuer le rapport entre la capacité de la batterie et la capacité initiale en l’exprimant en pourcentage.

Si la batterie est de 40 KWh avec un SOH de 94 %, la capacité résiduelle équivaut à 37,6 KWh. L’application mobile MyRenault ainsi que le site dédié de la marque autorisent la mise à disposition du certificat de batterie.

Le concept est applicable sur Zoé, Kangoo et Twingo. Par la suite, la Dacia Spring ainsi que les hybrides rechargeables de Renault sont aussi concernés par cette mesure.

Des données plus accessibles

Avec le dispositif actuel, le passage chez le concessionnaire n’est plus obligatoire comme auparavant. Pour les entreprises, il faut juste profiter de l’offre « Easy connect fort Fleet. »

Cette mission est effectuée sous le développement de la jeune marque Mobilize de la marque constructeur. Mobilize œuvre pour les nouvelles mobilités.

Elle a permis le lancement du système de certification de batterie pour les divers modèles électrifiés du groupe français. Ainsi, la réduction d’autonomie est plus transparente.

Retrouvez d’autres volets ici.

Crédit Photo : largus.fr & automobile-propre.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.