Pourvue de jantes en carbone de 22 pouces, la Bentayga de Bentley fait la différence. Je vous propose d’en apprendre davantage.

Les apports des jantes en carbone selon Bentley

Il s’agit de jantes exclusives de 22 pouces en matériau carbone. Elles autorisent un gain de 24 kg comparées à celle de jantes en alu.

Le gain de poids est d’autant plus appréciable car ce sont des masses non suspendues. En outre, ces jantes ont fait l’objet du test d’homologation allemand du TUV.

Ce test exige des caractéristiques de résistance aux impacts dans le cadre d’un accident. Par ailleurs, les jantes en carbone soumises par Bentley réduisent l’usure des pneus.

En effet, ces modèles ne plient pas aussi fort que les modèles en alliage. Ainsi, elles augmentent la stabilité des pneus en courbe.

Les autres marques équipées de jantes carbone

Les équipements sont d’origine et fournies avec des jantes carbones sur trois marques d’exception. Il s’agit de l’Ascari, de la Mosler et du Koenigsegg.

Hormis un coté plus léger, les jantes en carbone assurent de meilleures performances. Une Porsche dotée de jantes 15 pouces autorise un gain de poids de 36 kg.

Dans les faits, la jante en carbone améliore également la dissipation de chaleur. La température est plus homogène au niveau du pneu

Cette faculté est importante pour les longs runs sur circuit.

La composition technique de la jante en carbone

La partie centrale et la bande de roulement font appel à de magnésium moulé. Le duo carbone et magnésium doit connaitre un coût très élevé.

 Actuellement, l’entreprise Dymag est présente sur le marché. Pour autant, la compétition et la concurrence vont permettre de profiter d’une baisse substantielle du prix.

Le cas des jantes CRS

C’est une recherche développée par l’entreprise Australienne Carbon Revolution. La fabrication repose sur le fibre de carbone monobloc.

Habituellement, une jante est en acier, en alu coulé ou en fer forgé. Les acheteurs de ce type de jantes enregistrent un gain de poids moyen de 5 à 7 kilos par jante.

En tout, une voiture équipée par ce type de jantes perd 25 kg. Ainsi, l’accélération est plus légère.

En parallèle, la consommation de carburant baisse de 2 à 4 %, selon les marques. A fortiori, les émissions de CO² sont aussi réduites.

Les tests sur les jantes CR9

Plusieurs tests d’homologation sont effectués chez les grands constructeurs via le SAE et le TUV.

En effet, la jante est coûteuse à la fabrication. La conception est basée sur une pose manuelle de 100 pièces de tissus distincts.

La vérification par rayons X est systématique. Cela offre une garantie de fiabilité. L’automatisation du processus est prévue.

Retrouvez plus de thèmes ici

Crédit Photo : motorlegend.com & turbo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.