Que vous suiviez des cours du Code de la route auprès d’une auto-école classique ou en ligne, il vous faut toujours passer par les épreuves théoriques pour avoir votre permis de conduire. En assimilant parfaitement les cours et en vous entraînant pour déjouer les questions pièges, vous avez toutes les chances de réussir à votre examen du Code de la route.

Pour vous y préparer efficacement, voici un lot de questions pièges qui risquent fort de vous être posées.  

Quid des nouvelles thématiques ?

Pour information, sachez que depuis 2016, des modifications ont été apportées pour le passage au code de la route dont la possibilité de passer le code la poste. Des changements ont été aussi effectués au niveau des questionnaires. Ces nouvelles thématiques, peu abordées auparavant, sont de plus en plus fréquentes au cours de ces dernières années.

Il s’agit principalement des nouvelles technologies dont les véhicules sont équipés comme le GPS ou encore l’ABS. Il y a également les questions sur les gestes de base de premier secours lorsque le futur conducteur fait face à un accident. Les questions sur la conduite écologique et économique sont également très fréquentes. Enfin, il y a les questions relatives à l’analyse de l’environnement durant la conduite. 

Il est primordial de bien assimiler ces questions lors de vos révisions afin de ne pas perdre des points à l’examen. 

Quid de l’élément perturbateur ?

Pour ce type de questions, les candidats ont tendance à donner des réponses hâtivement en pensant qu’elles sont faciles et simples. Pourtant, il est essentiel de bien analyser les indications qui accompagnent l’image, car ces dernières comportent généralement un élément perturbateur.

Il est important que vous vous mettiez dans la peau du conducteur afin que vous puissiez repérer les détails inclus dans l’arrière-plan. Le meilleur moyen de reconnaître facilement l’élément perturbateur lors des épreuves théoriques en vue d’obtenir un permis de conduire est de faire de multiples entraînements avec des questions similaires. 

La différence entre « pouvoir » et « devoir »

La différence entre les notions « obligation » et « possibilité » fait partie des questions pièges les plus fréquentes lors d’un examen de code la poste. Pour être jugé comme apte à conduire en toute sécurité, il est impératif que les candidats sachent faire la part des choses entre « pouvoir » et « devoir » face à une situation donnée durant la conduite. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.