Je vous propose de connaître de la situation des voitures diesel d’occasion. Actuellement, le marché enregistre une hausse des ventes du neuf et de l’occasion.

Les raisons de l’effondrement du diesel

Le moteur diesel émet un taux élevé d’oxydes d’azote nocif pour les voies respiratoires. Auparavant, il est pourtant plébiscité pour un faible rejet en CO².

La dépollution a entrainé un surcoût élevé. Les normes sont devenues très contraignantes et les suspicions de risque cancérogènes sont apparues.

Plusieurs grandes villes européennes refusent d’accueillir les véhicules diesel.

Une baisse conséquente de la part de marché

Pour le neuf, la part de marché est passée de 70 % à 30 %. L’occasion suit la même tendance à la baisse.

Par ailleurs, la cote engrange un véritable déclin. En outre, un décalage s’installe entre l’offre et la demande, entre les adeptes de l’essence et les acquéreurs des moteurs diesel.

Les modèles diesel subissent des problèmes de stockage contrairement aux modèles essence. Pour l’heure, la période de transition est en cours.

Par la suite, l’équilibre est de retour entre l’offre et la demande.

Plus de détails sur la décote des diesels

La valeur résiduelle après 3, 4 ou 5 ans fait face à une descente rapide. Ainsi, un modèle diesel est défavorisé comparativement à un moteur à essence et dans des proportions fortes.

Actuellement, la revente risque d’être décevante pour un véhicule diesel.

Le cas des citadines diesel

Pour des véhicules équivalents avec une puissance, une finition et un kilométrage comparables, le constat est sans appel.

Le diesel est revendu beaucoup moins cher en seconde main. Les citadines proposent des décotes équivalentes de 27, 31 à 50 %.

La majorité des constructeurs ne proposent plus de diesel dans la catégorie citadine. De plus, une citadine diesel est peu adaptée à la conduite en agglomération.

L’exemple des compactes et des SUV

Plusieurs exemples traitent d’une décote variant entre 30 % à 41 %. Les moteurs diesels sont proposés à des prix très bas.

Il suffit de vérifier sur les petites annonces.

Les loyers des LOA

Le LOA ou LLD proposent des montants mensuels plus onéreux pour les diesels. Depuis         5 ans, les valeurs de revente des diesels ont chuté considérablement.

Quelques années auparavant, le tarif élevé des diesels étaient plus intéressants par rapport aux moteurs à essence. A l’époque, la valeur résiduelle à 3 ou 4 ans est profitable.

Ce n’est plus le cas désormais.  Retrouvez plus d’actus ici.

Crédit Photo : autoplus.fr & caradisiac.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.