Récemment, Hyundai a mis en avant le taxi volant S – AI en partenariat avec l’entreprise Uber. Je vous propose d’en savoir plus sur les nouveaux partenariats actuels.

Les partenariats de Hyundai

Après cette intronisation remarquée au cours du Consumer Electronics Show de Las Vegas, Hyundai Motor Company a contracté avec d’autres partenaires. Il faut citer Incheon International Airport Corp, Construction Co, Kt Corp.

De plus, le département Hyundai Engineering est en lice. Le but est de procurer une solution rapide à la solution Urban Air Mobility.

De son côté, l’eVTOL ou Electric Vertical Takeoff and landing propose un décollage vertical en centre urbain. Il constitue un élément essentiel de ce projet.

Le mode d’organisation du projet

Le gouvernement coréen a prôné depuis juin 2020 le développement des vertiports et des aéroports verticaux. Pour sa part, Incheon International Airport Corps va s’occuper de l’étude de la structure des aéroports dédiés ainsi que de l’intégration des engins au niveau de l’architecture.

De son côté, Hyundai Construction va se charger de l’édification des bâtiments et de la connexion avec les transports en commun. Pour sa part, KT Corp va intégrer les infrastructures de communication.

La feuille de route de l’UAM

L’objectif final revient à effectuer des vols d’essai. Un protocole d’accord en signature au 18 septembre 2020 permet l’accélération du développement.

Le but pour les quatre parties revient à œuvrer à la mise en vente du modèle UAM. Les travaux sont en conformité avec la feuille de route de la firme coréenne.

Hormis la construction de l’infrastructure, le modèle d’entreprise sera résistant et les engins UAM ciblent l’innovation. Pour rappel, la feuille de route de l’UAM version Corée indique les phases de commercialisation de l’UAM.

Les ambitions de Hyundai Motor

Les partenaires de Hyundai Motor vont s’inspirer du Korean UAM Grand Challenge. Quand au projet de démonstration conjoint public-privé, il  sert de base à l’étude commune des vertiports.

L’ITAC va se charger de l’étude de faisabilité de l’usage d’UAM à titre de navette d’aéroport. Ainsi, Hyundai Construction va mettre en avant son expertise pour les vertiports et le hub de transport en commun reliant UAM à d’autres types de transport.

La mise en place de l’infrastructure de communication et l’analyse de rentabilisation reviennent à KT, à titre de service de mobilité pour l’UAM. En fait, la mobilité urbaine du futur qui va accueillir le concept Urban Air Mobility et l’eVTOL va demander un écosystème complet et révolutionnaire.

Retrouvez d’autres thèmes ici.

Crédit Photo : clubic.com & autoplus.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *