Toutes les bonnes choses viennent en quatre : après la VW Golf  et les nouvelles éditions de Skoda Octavia et Seat Leon, le quatrième enfant de la famille « MQB », est enfin là. Il y a eu de légers problèmes à la naissance, la grande fête de bienvenue pour la quatrième génération de l’Audi A3 au Salon de Genève en mars 2020 a été annulée.

L’Audi A3 Sportback a cinq portes. Comme pour ses rivaux, il n’y a plus de modèles trois portes, mais une berline A3 à hayon suivra bientôt. Malgré toutes les circonstances et crises, les experts ont pu tester ce nouveau véhicule.

Qu’est-ce qui a changé ?

Bon point, après tout, les concepteurs d’Audi n’ont pas complètement changé l’A3. Certaines personnes remarqueront à peine les différences externes. Maintenant, tout est un peu plus net, plus ferme, plus élégant : une grille frappante, flanquée de grands phares à LED, attire l’attention lorsqu’on voit pour la première fois l’Audi A3 Sportback.

L’arrière semble plus présent et les sièges à l’intérieur apportent plus de piquant. L’apparence est bien sûr toujours une question de goût. Les changements ont eu lieu à l’intérieur de la voiture. Le cockpit du nouvel A3 était souvent couvert. De plus, tout est plus orienté vers le conducteur que dans une BMW Série 1. A cause de l’écran tactile de 10,1 pouces dans la console centrale, il faudrait en placer au moins un en dessous.

Et sous le capot ?

Alors que la toute nouvelle Audi A3 utilise une évolution de la plateforme omniprésente MQB, il y a beaucoup de changements sous le capot pour améliorer la maniabilité et le raffinement général. Il utilise une suspension avant MacPherson. Audi s’adapte à la suspension arrière indépendante multibras. Les voitures avec des puissances plus faibles obtiennent un faisceau de torsion à l’arrière, même s’il n’est pas encore clair si ces versions seront commercialisées.

Le moteur TFSI de 1,5 litre est un bijou et convient aux caractéristiques de conduite de la voiture, offrant des performances utiles de manière nette grâce à la transmission automatique à sept rapports S tronic à double embrayage. La configuration par défaut de la traction avant sera rejointe par les versions quarto à traction intégrale plus tard. Le moteur bénéficie de a technologie de cylindre à la demande ou COD pour économiser du carburant en désactivant les deux cylindres du milieu lors de la phase de croisière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *