La Mini Cooper SE 2023 est la version électrique de la célèbre Mini Cooper S à deux portes. Elle conserve le look et le caractère de sa cousine à essence, mais elle troque le moteur thermique contre un moteur électrique de 181 chevaux et une batterie de 28,9 kWh. Quels sont les avantages et les inconvénients de cette voiture électrique qui mise sur le plaisir de conduire plutôt que sur l’autonomie ?

Un design fidèle à l’esprit Mini

La Mini Cooper SE 2023 ne renie pas ses origines britanniques. Elle arbore fièrement le drapeau du Royaume-Uni sur son toit, ses rétroviseurs et son hayon. Elle se distingue de la version thermique par quelques éléments spécifiques, comme la calandre fermée, les jantes au design aérodynamique, les feux arrière en forme d’Union Jack et le logo « E » sur les ailes avant et le coffre. L’intérieur est également typique des Mini, avec un grand cercle au centre du tableau de bord qui abrite l’écran tactile du système d’infodivertissement. Les matériaux sont de bonne qualité et l’ambiance est cosy et personnalisable.

Voici une vidéo montrant cette voiture :

Une conduite dynamique et amusante

La Mini Cooper SE 2023 ne déçoit pas sur le plan des performances. Son moteur électrique délivre 199 lb-pi de couple dès le démarrage, ce qui lui permet d’abattre le 0 à 100 km/h en 6,1 secondes, selon Car and Driver. La voiture est agile et réactive, grâce à son centre de gravité bas et à son châssis bien équilibré. Le mode Sport accentue la vivacité de la direction et de l’accélérateur, tandis que les modes Mid, Green et Green+ permettent d’économiser de l’énergie en réduisant la puissance ou en désactivant certains équipements. La voiture dispose également de deux modes de freinage régénératif : un mode qui laisse la voiture rouler librement quand on relâche l’accélérateur, et un mode plus agressif qui ralentit fortement la voiture sans avoir besoin de toucher la pédale de frein.

Une autonomie limitée mais suffisante pour certains

Le point faible de la Mini Cooper SE 2023 est sans conteste son autonomie. Avec sa batterie de 28,9 kWh, elle ne peut parcourir que 177 km selon le cycle WLTP, selon l’EPA. C’est nettement moins que ses concurrentes comme la Chevrolet Bolt EV (417 km) ou la Hyundai Kona Electric (415 km). Toutefois, cette autonomie peut être suffisante pour certains usages urbains ou périurbains, à condition d’avoir accès à des bornes de recharge. La Mini Cooper SE 2023 peut se recharger à 80 % en 36 minutes sur une borne rapide de 50 kW, ou en 2h30 sur une borne de niveau 2.

Un rapport qualité-prix intéressant

La Mini Cooper SE 2023 n’est pas une voiture électrique hors de prix. Son prix de départ est de 30 895 $ aux États-Unis, ce qui en fait l’une des voitures électriques les moins chères du marché. Elle bénéficie également d’un crédit d’impôt fédéral de 7 500 $ et éventuellement d’autres incitations locales ou régionales. De plus, elle offre un niveau d’équipement généreux, avec notamment le contrôle automatique du climat bi-zone, les sièges avant chauffants, le revêtement en similicuir, les phares avant à LED, l’entrée passive sans clé et les essuie-glaces à détection de pluie. La voiture propose également plusieurs options et packs pour personnaliser son style et son confort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *