La vente d’une voiture d’occasion est un projet important qui se fait en différentes étapes. Le propriétaire vendeur doit effectuer lui-même toutes les démarches administratives requises, avant et pendant la conclusion de la transaction. Voici les procédures à suivre :

Estimer la valeur de l’auto d’occasion

L’estimation de la valeur du véhicule d’occasion est une étape cruciale dans le cadre d’un projet de vente auto. On parle notamment de cotation auto. Un prix juste vous permet de vendre facilement et rapidement votre voiture d’occasion.

Pour ce faire, le moyen le plus pratique est de s’orienter vers un spécialiste de la cote auto d’occasion en ligne. Vous n’avez qu’à renseigner le modèle, la marque et le numéro d’immatriculation de votre auto pour obtenir une estimation de sa valeur à la vente. Cela se fait en quelques clics.

L’estimation est notamment basée sur la cote Argus. Cet indice constitue la référence nationale. Il est déterminé en fonction des prix appliqués sur le marché pour les voitures d’occasion de la même marque, du même modèle et les prix de vente des autos semblables neufs. La décote est également considérée. Toutefois, la cote Argus ne constitue pas la valeur définitive à la vente de l’auto mais seulement une référence. Pour disposer d’une estimation plus précise, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un expert qui évaluera l’état général du véhicule : carrosserie, mécanique, signes d’usure, dommages éventuels.

Établir le certificat de non gage

Le certificat de non gage est un document qui indique la situation administrative du véhicule (gagé ou non). Le propriétaire vendeur doit demander ce fichier au moins un mois avant la date de vente de l’auto auprès de la préfecture ou à télécharger en ligne. Le formulaire de demande doit être dument rempli avec les informations mentionnées sur la carte grise.

Effectuer le contrôle technique

Si le contrôle technique date de plus de 4 ans, le propriétaire vendeur doit effectuer un contrôle technique dans les 6 mois qui précèdent la date de la vente. Le compte rendu détaillé du contrôle technique ainsi que les réparations à effectuer doivent être présentés à l’acquéreur au moment de la conclusion de la vente.

Préparer le carnet d’entretien

Le carnet d’entretien figure dans la liste des documents à fournir à l’acheteur au moment de la conclusion de la vente auto. Le fichier mentionne toutes les réparations et les opérations d’entretien faites sur le véhicule depuis sa première mise en circulation. L’ensemble des justificatifs ainsi que les factures doivent être présents dans le carnet d’entretien.

Informer l’assureur

Le propriétaire qui met sa voiture en vente doit faire part de votre projet à son assureur et présenter une copie de l’acte de cession du véhicule. La compagnie peut alors rompre le contrat d’assurance souscrit à votre nom.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.