Essai du Formentor e-Hybrid VZ de Toyota

Il s’agit d’un hybride rechargeable disponible en deux versions. Une première de 200 chevaux et l’autre avec les lettres VZ et qui annonce 245ch.

Je vous livre plus de détails.

L e dispositif sous le capot

 Le système hybride rechargeable du Formentor est le même que celui de la dernière Golf GTE et celui de la Cupra Leon e-Hybrid.  Il se compose du 1.4 TSI 150ch et d’un moteur électrique 116 ch avec  une puissance combinée de 245 chevaux et un couple de 400 Nm

Des batteries de 13 kWh promettent une autonomie électrique WLTP de 55 km. Formentor profite d’un bonus écologique de 2 000 €.

Les fonctionnalités proposées

La planche de bord est  proche de la Leon avec une part importante dédiée au numérique.

Le système info-divertissement comprend des menus dédiés à la partie hybride.

Il permet de  suivre l’état de charge des batteries et l’utilisation thermique/électricité en temps réel. Le mode 100% électrique ou hybride autorise la sélection d’un des trois niveaux de récupération d’énergie en phase de décélération, ce qui se traduit par un  frein moteur plus ou moins présent selon le niveau.

La capacité du coffre

Le coffre perd 65 litres à  cause de la présence des batteries et des éléments d’électrification. Le volume n’est plus que de 345 litres.

Le modèle intègre des qualités familiales, comme le confort général et l’espace spacieux au niveau  des places arrière.

L e comportement sur la route

Au quotidien, l’harmonie entre thermique et électrique est parfaite. Le mode de fonctionnement par défaut est l’hybride.

Toutefois, le moteur électrique se débrouille parfaitement seul dans le trafic.  En revanche, c’est avec un certain plaisir que nous allons faire mentir les pseudo-experts des organismes indépendants  qui crient au scandale en affirmant que les hybrides rechargeables sont  outrageusement plus gourmands que les voitures classiques.

Une fois les  batteries à sec, un petit parcours strictement urbain d’une dizaine de kilomètres moyennant une conduite  calme et anticipative a relevé une moyenne de 5,6l/100 km.  En ville, c’est possible sans recharger les batteries.

Essayez de faire pareil avec un moteur  à l’essence, dans un SUV de 4,45 mètres de long. Par ailleurs, la  marque sportive propose une bonne alternative.

Il suffit d’enfoncer  le bouton « Cupra » pour engager le mode de conduite plus agressif pour attaquer les virages. Les 245 chevaux sont bien là  car  les accélérations sont franches, massives.

La performance est au rendez-vous sur ce modèle. Retrouvez d’autres thèmes ici.

Crédit Photo : carmagazine.co.uk & electrifying.com

Fan de voiture depuis la 205 GTI de mon père (oui ça date), je traque depuis la nouveauté, l’info exclusive sur la sortie du dernier modèle BMW ou autre ! En somme j’ardore les voitures, l’adrénaline qu’elles procurent en les conduisant ou simplement en les regardant #lambo 🙂